X

Rapport annuel online

Services psychiatriques
Jura bernois – Bienne-Seeland 2016

Editorial

Le Réseau santé mentale SA (RSM) existe depuis le 1er janvier 2017 et résulte de la transition des Services psychiatriques Jura bernois – Bienne-Seeland (SPJBB) en société anonyme, selon la volonté du législateur bernois. 2016 était donc une année de préparation, de transition, de changements et d’économies. En parallèle, nous nous sommes dédiés à poser les jalons pour l’avenir et à l’analyse des opportunités et des synergies. Notre premier objectif a toujours été d'assurer des soins de qualités pour nos patients, même dans un contexte de grands changements. Cet objectif a pu être atteint grâce à l’engagement remarquable de nos collaborateurs.

Poursuite du plan d’assainissement

Dans le cadre du plan d’assainissement, nous avons dû supprimer 37.8 postes dans notre institution, dont 15.10 aux Ateliers de production et réinsertion (APR) et 9.2 au Foyer Beau-Site. Nous avons également centralisé le secteur ambulatoire à Bienne, externalisé les Ateliers de production et réinsertion (APR) et transféré le Foyer Beau-Site à Loveresse à la fondation « La Pimpinière » de Tavannes. Avec les mesures d’assainissements déjà commencées en 2015 et celles de 2016, notre déficit a été réduit d’environ CHF 4 millions.

Restructuration pour être prêts pour une nouvelle ère

En même temps, nous avons adapté tous nos processus internes en vue de l’autonomisation. Le Réseau santé mentale SA a donc vu le jour le 1er janvier 2017. Cette année sera marquée par un esprit innovateur, qui garde au centre de notre attention la qualité de nos prestations et nos relations avec nos clients. Le RSM doit être économiquement viable afin de garder son indépendance clinique et intellectuelle.

Savoir plus!

Chiffres clés

Services ambulatoires
heures de consultation dans nos services ambulatoires
2015
2016
Services semi hospitaliers
nombre de journées assuré par nos cliniques de jours
2015
2016
Services hospitaliers jours de soins
nombre de journées dans nos services hospitaliers
2015
2016
Durée moyenne des séjours aigus des patients adultes
en jours
2015
2016
Durée moyenne des séjours des patients dans l’unité pour l’âge avancée
en jours
2015
2016
Emplois à plein temps
nombre d’EPT
2015
2016
Compte administratif
compte administratifn (en mio)
2015
2016
Charges
Produits
Participation du Canton

Statistiques

Statistiques des services ambulatoires - plus

Statistiques des services semi-hospitaliers - plus

Statistiques de la psychiatrie adulte hospitalière - plus

Statistiques de la psychiatrie de l’âge avancé hospitalière - plus

Statistiques des foyers pour personnes avec un handicap - plus

Unité d’hospitalisation psychiatrique pour adolescents UHPA, Moutier - plus

Unité thérapeutique pour les dépendances UTD - plus

Atelier de production et réinsertion APR - plus

Savoir plus!

Commentaire financier

Le compte d’exploitation global des SPJBB présente des charges à hauteur de CHF 46.6 millions et pour les produits à hauteur de CHF 21.7 millions. L’excédent de charges prévoyait un excédent de charge de CHF 23.7 millions. L’augmentation de l’excédent de charges est ainsi de CHF 1.2 millions. Elle reflète un résultat opérationnel encore une fois amélioré en comparaison avec 2015, mais aussi des frais extraordinaires de plus de CHF 5 millions pour la création de provisions d'un plan social. L’amélioration opérationnelle continue du résultat 2016 provient d’une part de l’augmentation des recettes des patients de la République et Canton de Jura, et, d’autre part, à la diminution des frais de personnel opérationnels. En ce qui concerne les frais d’exploitation, nous constatons un léger recul des coûts en 2016 même si les projets d’autonomisation étaient conséquents. pour l’exercice 2016 se monte donc à CHF 24.9 millions alors que le budget prévoyait un excédent de charge de CHF 23.7 millions.

plus de detail

Rapport sur les indemnités

Organe de gestion stratégique
Les SPJBB n’ont pas de conseil d’administration. La gestion stratégique incombe au Directeur de la santé publique.

Membres de la Direction
Les quatre membres de la direction ont été rémunérés à raison de CHF 587'674.55. Aucune autre garantie et/ou prêt, avance ou crédit en suspens n’a été accordé aux membres de la direction.

plus de detail

Résultats financiers

Rapport sur les indemnités
Le salaire du directeur a.i. n’est pas inclus dans le rapport sur les indemnités. Pour 2016, il exerçait cette fonction à temps partiel dans le cadre de son mandat de médecin cantonal.

Organe de gestion stratégique
Les SPJBB n’ont pas de conseil d’administration. La gestion stratégique incombe au Directeur de la santé publique.

Membres de la Direction
Les quatre membres de la direction ont été rémunérés à raison de CHF 587'674.55. Aucune autre garantie et/ou prêt, avance ou crédit en suspens n’a été accordé aux membres de la direction.

Les cadres appartenant au même niveau hiérarchique (Direction élargie)
Les trois membres de la direction élargie ont été rémunérés pour un total de CHF 248'835.30. Aucune autre garantie et/ou prêt, avance ou crédit en suspens n’a été accordé aux membres de la direction élargie.

plus de detail

Savoir plus!

Perspectives 2017

Le Réseau santé mentale SA

Les années 2017 et 2018 seront des années de transition à plus d’un titre. Le budget, que le Conseil d’administration a approuvé en février 2017, est un budget prudent, qui prend en compte les changements tarifaires à venir et le fait que la couverture de déficit du canton est limitée et ne sera pas prolongée. Nous devons continuer à adapter nos structures et nos prestations de façon radicale afin de devenir un service de psychiatrie reconnu et financièrement stable.

Le Conseil d’administration

Notre nouvel organe de direction stratégique est le Conseil d’administration qui sous la présidence de M. Anthony Picard soutient et accompagne le RSM dans son orientation stratégique. Pour renforcer les liens avec l’Hôpital du Jura bernois, la Direction de la santé publique du Canton de Berne a demandé aux membres du CA de l’HJB de siéger également dans le conseil du RSM.

Un pôle en santé mentale de proximité

Le RSM poursuit et renforce sa collaboration avec les cliniques universitaires, participe à la recherche dans le domaine des soins psychiatriques et évalue la qualité de ses services en permanence.

Le RSM garde son ancrage dans la région du Jura bernois, Bienne et le Seeland. Dans ce contexte, il renforce le bilinguisme institutionnel, surtout des services ambulatoires et semi-hospitaliers établis à Bienne.

Savoir plus!

PDF des Rapports annuels

Rapport annuel 2014

Rapport annuel 2015

Rapport annuel 2016